Publié le 30 Mars 2013

Lyon : Pour les marcheurs - Les bords du Rhône

Lyon est bâtie sur deux collines et entre deux fleuves : La Saône et le Rhône. Le centre-ville se situant sur la presqu'île entre les deux cours d'eau.

Sur les bords de la Saône, des travaux sont en cours pour créer une promenade telle qu'il en existe depuis quelques années sur les bords du Rhône :

Des quais aménagés sur 5 kilomètres, de Gerland au sud de la ville au Parc de la Tête d'or, poumon vert de la ville. Le tout adapté aux sportifs et aux promeneurs. De larges quais, alternant aires de jeu et pelouses. Des péniches amarées ici et là : Certaines sont des clubs destinées à accueillir les fêtards en soirée et d'autres, plus rares, sont des cafés/restaurants dont les terrasses au fil de l'eau offrent un havre de paix certain dans ce milieu urbain.

L'eau du Rhône est curieusement claire pour un fleuve citadin. Ca tranche avec les eaux boueuses de la Seine ou de la Spree à Berlin. C'est un détail pas anodin pour un bon moment au bord d'un fleuve.

Les bords du Rhône sont le spot favori des lyonnais dès que les beaux jours sont là. Familles, sportifs, amoureux, promeneurs et enfants s'y donnent rendez-vous. Ne manquez donc pas l'occasion de respirer et de vous aérer l'esprit, tout en appréciant les monuments lyonnais qui défileront sur votre droite et sur votre gauche.

Incontestablement un must pour un week-end dans la capitale des Gaules.

Voir les commentaires

Rédigé par AdB

Publié dans #Lyon

Repost0

Publié le 28 Mars 2013

Lyon : Un quartier - Le Vieux-Lyon

Le Vieux-Lyon est sans conteste le quartier le plus fameux et touristique de la ville. Son charme, sa beauté et son intérêt n'en sont pas pour autant moins importants. Y faire un détour lors de son passage à Lyon est inévitable et personne ne le regrettera à mon sens.

Le Vieux-Lyon se compose de trois quartiers principaux : Saint-Georges, Saint-Jean et Saint-Paul. Il est dominé par la colline de Fourvière et borde la Saône. Cette partie de Lyon s'est surtout développée à la Renaissance, lorsque des marchands venus d'Italie s'installèrent là durablement. Les rues et bâtiments du Vieux-Lyon portent d'ailleurs la griffe méridionale si bien qu'on se croit parfois dans le Vieux-Nice, parfois à Aix-en-Provence et parfois en Toscane. Les couleurs rosées font elles, penser à Toulouse. Les comparaisons sont donc multiples mais ce qui est incontestable, c'est que ce Vieux-Lyon respire bien plus la Méditerranée que l'Europe du Nord. Lyon peut être considéré comme un carrefour de passage entre le nord et le sud de l'Europe. Le Vieux-Lyon lui, est la preuve que la douceur méditerranéenne trouve tout son sens entre ses murs.

Tout d'abord, deux conseils pour tout visiteur : Rendez vous y avant 15 heures. Les rues sont moins peuplées et le calme est encore de mise. Deuxièmement, n'y mangez pas forcément. Les nombreux restaurants se clamant fièrement "bouchons lyonnais" sont souvent trop touristiques et pas franchement de qualité, paroles de lyonnais. Vous y trouverez de bonnes boulangeries cela dit, ou un petit salon de thé sympa, rue Saint-Jean, "Chez Nous", qui constituera une bonne halte.

Le Vieux-Lyon est connu pour ses traboules. Une traboule est une expression lyonnaise qui qualifie un passage étroit, cheminant à travers des immeubles et donnant sur des cours. Ces couloirs permettaient le passage rapide d'une rue à l'autre, en coupant à travers des immeubles. Les traboules sont indiquées par des panneaux. N'hésitez pas à pousser les portes d'entrée d'immeuble mais n'oubliez pas de respecter le voisinage. Vous tomberez sur de superbes cours, des havres de paix en pleine vieille ville, des décors dignes des meilleurs films sur la Renaissance. Le quartier a superbement été remis en valeur par le comité de quartier il y a quelques années. Certaines peintures trop neuves donnent une impression de carton-pâte mais l'ensemble est réussi. Laissez vous donc guider par votre instinct et parcourez les ruelles en étant bien vigilent à ne pas rater les traboules bien cachées. Tout s'axe plus ou moins autour de la rue Saint-Jean. Zigzaguez donc à partir de celle-ci.

On trouve également dans le Vieux-Lyon, la cathédrale, donnant sur une petite place joliment exposée au soleil. D'autres monuments alternent avec des boutiques sympathiques. Poussez les portes, faites connaissance avec les gens du cru, il vous donneront peut-être un tuyau que je vous laisse le loisir de découvrir.

Lyon : Un quartier - Le Vieux-Lyon
Lyon : Un quartier - Le Vieux-Lyon
Lyon : Un quartier - Le Vieux-Lyon
Lyon : Un quartier - Le Vieux-Lyon

Version imprimable

Voir les commentaires

Rédigé par AdB

Publié dans #Lyon

Repost0

Publié le 27 Mars 2013

Lyon est la ville française où l'on trouve statistiquement, le plus de restaurants par habitant. Son statut de capitale de la gastronomie étant bien évidemment mérité. Les marchés de qualité abondent et les produits régionaux régalent tous ceux qui s'y rendent.

La cuisine lyonnaise est riche. Riche en saveur, riche de son histoire et riche au sens propre. Dégager une seule saveur de la célèbre cuisine lyonnaise est encore une fois un travail difficile. Au royaume des quenelles, des tripes et du saucisson lyonnais, j'ai pourtant choisi de vous parler sucré.

La praline est à Lyon ce que le calisson est à Aix-en-Provence. A la seule différence que ces amandes enrobées de sucre cuit et coloré en rouge, se retrouvent dans plusieurs spécialités de la gastronomie lyonnaise. On peut les déguster telles quelles, en tarte, en croquant ou encore en brioche.

Elle est donc incontournable et ravira les amateurs de sucrerie. Gare à l'overdose cela dit, car la tarte à la praline est par exemple très nourrissante. Il ne faut donc pas en abuser, mais tout de même se laisser tenter pour découvrir une des saveurs les plus authentiques, qui ravit depuis toujours les petits lyonnais et les grands.

Les adresses ne manquent pas pour y goûter. Si le coeur vous en dit, goûtez la brioche aux pralines de la Patisserie Perroudon (6 rue de la Barre), à deux pas du funiculaire qui vous mène du Vieux-Lyon à Fourvière. Le prix est un petit peu élevé mais la première bouchée vous fera oublier tout le reste (photo).

Lyon : Une saveur - La Praline

Version imprimable

Voir les commentaires

Rédigé par AdB

Publié dans #Lyon

Repost0

Publié le 26 Mars 2013

Lyon : Un marché - La Croix-Rousse

Lyon regorge de marchés. C'est un atout indéniable pour cette ville situé au carrefour de régions agricoles et gastronomiques renommées. Au sud, la Drôme qui peut être considérée comme la porte du Sud et de ses produits méridionaux. Au nord, la Bourgogne, son vignoble et son boeuf charolais. La Bresse et ses volailles, les fromages du Forez d'autre part. Bref Lyon est bien au coeur d'un joyau pour tous les amateurs de bonne cuisine.

On retrouve tout cela sur les étals des marchés lyonnais. Il en existe donc beaucoup dans toute la ville. Il y en a bien sûr des plus fameux que d'autres.

J'ai décidé de vous envoyer sur le marché du plateau de la Croix-Rousse. La Croix-Rousse est un quartier juché sur une colline au nord de la presqu'île lyonnaise. Les pentes de la Croix-Rousse sont fameuses pour son côté alternatif après avoir été un quartier infréquentable. C'est aussi un quartier "bobo" agréable, offrant de belles traboules, jadis fréquentées par les travailleurs de la soie.

Sur le haut de la colline, sur ce qu'on appelle "le plateau", le long du Boulevard de la Croix-Rousse, s'étire sur plusieurs kilomètres, un marché riche en saveurs et en odeurs. Pour y accéder, prenez le métro et descendez à la station Croix-Rousse. Vous déboucherez forcément sur ce marché qui se tient quotidiennement mais qui a la particularité de proposer chaque jour des commerçants différents.

On y met l'accent sur les produits locaux, régionaux, voire issus de l'agriculture Bio. Les légumes sortent de terre et se retrouvent sous vos yeux. Les producteurs vous proposent directement depuis leurs fermes des petits fromages goûteux ou des saucissons lyonnais authentiques.

Humez les stands et parlez avec les sympathiques vendeurs, cela ne rendra votre venue sur le marché que plus agréable encore. Tout au long du boulevard, des commerces ouvrent également à l'occasion du marché. Des fromageries ou un poissonnier notamment.

Attention, à 14h, tout le monde remballe. Soyez donc plutôt prévoyants.

Lyon : Un marché - La Croix-RousseLyon : Un marché - La Croix-Rousse
Lyon : Un marché - La Croix-RousseLyon : Un marché - La Croix-Rousse

Voir les commentaires

Rédigé par AdB

Publié dans #Lyon

Repost0

Publié le 25 Mars 2013

« Lyon est une ville arrosée par trois grands fleuves : le Rhône, la Saône et le Beaujolais. »

Ce mois-ci, après Istanbul et ses saveurs épicées, Face B vous emmène à Lyon, troisième plus grande ville de France et capitale reconnue de la gastronomie. Très bien conservée et offrant différents visages selon les époques, la ville s'étend sur deux collines et le long de deux fleuves : La Saône et le Rhône.

Situé entre Paris et le grand Sud, Lyon est un carrefour, proche des Alpes, souvent vu comme la porte du Midi (ou l'inverse pour les gens du Midi, qui cela dit, voient aussi en Avignon, le grand nord!).

Economiquement dynamique et riche de son patrimoine, la ville offre des conditions idéales pour un week-end intense ou pour un plus long séjour plus relax.

Selon vos goûts, vous pourrez y trouver ce que vous cherchez : De bons restaurants pour les fines gueules, des musées pour les amateurs d'art, de nombreuses boutiques pour les adeptes du shopping mais encore de belles balades pour les marcheurs invétérés. Et pour les amateurs d'histoire, la ville vieille de 2000 ans offre tout ce dont vous avez besoin. De même, les mordus de cinéma ne manqueront pas de noter que vous vous trouvez ici dans la ville des frères Lumière.

Face B vous proposera ces prochains jours, différents aspects de la capitale des Gaules. Ses visites, ses mets à ne pas rater ou ses incontournables quartiers à explorer. Face B vous révelera également une adresse où manger typiquement lyonnais ou encore où faire vos emplettes de produits locaux.

Vous découvrirez aussi par le regard d'européens ayant vécu à Lyon, leur point de vue sur la ville.

Bonne lecture donc, bon voyage ou bons préparatifs pour ceux qui ont prévu de se rendre entre Rhône et Saône.

« Lyon est une ville arrosée par trois grands fleuves : le Rhône, la Saône et le Beaujolais. »
« Lyon est une ville arrosée par trois grands fleuves : le Rhône, la Saône et le Beaujolais. »

Voir les commentaires

Rédigé par AdB

Publié dans #Lyon

Repost0