Publié le 12 Février 2014

Voyages & Saveurs - La salade de la discorde

La cuisine est un sujet polémique qui peut apporter bien des remous dans un cadre familial ou même dans un cadre professionnel parfois. Alors quand la polémique s'empare d'une ville entière suite à la diffusion d'une émission de cuisine sur une grande chaîne nationale, il est d'autant plus intéressant de se pencher sur l'objet de la discorde : la salade niçoise.

Originaire de Nice, cette salade composée n'a jamais vu sa recette authentique déposée, ce qui permet des variantes plus ou moins inspirées. Juste avant Noël, l'émission MasterChef sur TF1 s'autorisait une recette propre en ajoutant aux bases de cette salade, pommes de terre et haricots vert. Scandale et réactions outrées du peuple niçois sur les réseaux sociaux notamment.

Apportons donc des précisions aux curieux et indécis lecteurs de Face B.

L'authentique salade niçoise, disons celle proposée par les niçois eux-même, ne contient jamais de riz ou de légume cuit. Etonnant non ? Et oui, notre inconscient est aussi marqué par les conserves de salades de riz à la niçoise vues et revues dans les supermarchés.

La recette originale est à base de tomates et inclut toujours des poivrons, soit verts, soit rouges, coupés en morceaux, la cébette, et une protéine (œuf durs ou anchois ou thon). N'allez donc pas vous amuser à crier haut et fort que vous souhaiteriez y glisser quelques grains de maïs dans les ruelles du Vieux Nice, au risque de froisser certaines susceptibilités.

Rien ne vous empêche chez vous de faire vos propres expérimentations, mais assurez-vous toujours de ne pas avoir un niçois dans le périmètre. Question de principe. L'Office du Tourisme de Nice qui milite pour la création d'un label "Cuisine nissarde" a lui trouvé cette polémique bénéfique en revanche. Forcément, la curiosité attirant l'intérêt. Mais enfin, dans le fond, vous vous verriez expliquer à un marseillais la composition d'une Bouillabaisse ?

Crédit Photo : Nice Matin

Crédit Photo : Nice Matin

Voir les commentaires

Rédigé par AdB

Publié dans #voyages & saveurs, #nice, #salade niçoise

Repost0

Publié le 9 Février 2014

Recettes de voyages - Navettes marseillaises

Il y a quelques mois, Face B consacrait une rubrique à une saveur provençale bien particulière dans son mois consacré à Marseille. Vous était alors proposé une invitation à goûter aux navettes.

Voici une recette simple et savoureuse pour apporter un peu de ce soleil et de croquant sous votre toit :

Ingrédients (pour environ 16 navettes) :

- 500g de Farine

- 200g de sucre

- 6 cs d'huile d'olive

- 2 oeufs

- 4 cs d'eau de fleur d'oranger

- un sachet d'extrait naturel de zeste d'orange

- une pincée de sel

- un peu de lait

1. Pour commencer, mélanger le sucre et les oeufs jusqu'à obtenir un ensemble homogène. Utiliser un batteur électrique ou le faire à la main.

2. Y ajouter l'eau de fleur d'oranger, l'huile d'olive, la pincée de sel et l'extrait de zeste d'orange. Mélanger de nouveau. Une douce odeur de fleur d'oranger doit alors se dégager de votre pâte.

3. Ajouter progressivement la farine, mélanger. La pâte devient de plus en plus friable et sablée. Continuez à la main jusqu'à obtenir une belle boule de pâte.

4. Dans l'idéal, la laisser reposer de 30 min à une heure.

5. Couper la pâte en 16 morceaux égaux. Former les navettes à la main et roulant d'abord la pâte entre votre plan de travail et la paume de votre main. Une fois le petit rouleau (15 cm environ) obtenu, formez une pointe à chacune de ses extrémités pour la forme en navette et entaillez le biscuit sur le haut, à l'aide d'un couteau.

6. Passez un pinceau précédemment trempé dans le lait sur chacun des biscuits pour la dorure. Enfournez 20 min à 180 degrés.

Bon appétit !

Recettes de voyages - Navettes marseillaisesRecettes de voyages - Navettes marseillaisesRecettes de voyages - Navettes marseillaises

Voir les commentaires

Rédigé par AdB

Publié dans #marseille, #recette de voyages

Repost0

Publié le 4 Février 2014

Voyages & Saveurs - Le mythe de la bolognaise
Voyages & Saveurs - Le mythe de la bolognaise

Classique parmi les classiques, simple à préparer et toujours un plaisir, les "spaghettis à la bolognaise" ne viennent pas de Bologne.

Le terme "à la bolognaise" s'inspire d'un plat existant en Emilie-Romagne, le Ragù (alla Bolognese). Effectivement composé de cette sauce tomate mijotée de longues heures, assaisonnée de vin rouge et dans laquelle on ajoute la viande hachée, cette sauce s'accorde davantage dans la tradition culinaire italienne avec des pâtes aux oeufs ou en lasagne, ou bien encore avec de la polenta.

Pour la petite histoire, le spaghetti est lui napolitain. Trasngression géographique donc, et fin d'une certitude gastronomique, les spaghettis à la bolognaise s'inspirent de la cuisine italienne sans en faire partie.

La recette du Ragù Bolognese a officiellement été déposée depuis 1982 en Italie, afin de promouvoir et garantir l'authenticité de la recette originale.

Inutile donc de se rendre à Bologne en espérant déguster une bolognaise digne de ce nom. On vous servira alors quelque chose qui s'en rapproche vraiment, sans spaghettis, mais qui vaut le détour quand on sait que l'Émilie-Romagne compte parmi les régions au plus riche patrimoine gastronomique de la botte italienne.

Pour les cuisiniers, la recette est à découvrir sur ce très bon blog.

Voir les commentaires

Rédigé par AdB

Publié dans #voyages & saveurs, #bolognaise, #italie

Repost0