Gloria nous raconte Lyon

Gloria nous raconte Lyon

Gloria est italienne, originaire de Gênes. Elle vit aujourd'hui à Berlin mais a vécu plusieurs années entre Rhône et Saône. En quelques lignes, elle nous fait vivre son expérience :

"Je suis arrivée à Lyon par hasard, en obtenant une bourse Erasmus. Je n'avais pas les meilleures notes ni le meilleur français, mais la chance a fait que je suis partie à Lyon car les gênois n'en soupçonnent pas la beauté.

Je suis arrivée à la gare de Perrache et le temps d’arriver sur les quais, c’était déjà le coup de foudre. J’aime cette ville car elle est assez petite pour pouvoir bien y vivre mais aussi assez grande pour ne pas s’y ennuyer.
C’est pour moi un petite Paris avec son charme mais sans les mauvais côtés de la mégalopole. Il y a de l'Histoire et de l’Art comme en Italie, mais c’est moderne et bien organisé comme un pays du nord. Surtout parce que les lyonnais aiment leur ville et ils s’y engagent. On peut dire qu’ils sont râleurs (et c’est vrai qu’ils se plaignent parfois de choses qu’en Italie on considère comme une chance) mais j’ai appris que si on ne se
plaint pas, on se fait souvent avoir.

Sur le plan pratique, bien sûr je conseille une séjour d'une semaine minimum, savourer une gaufre au parc de la Tête d’or, tremper ses pieds dans les ruisseaux le long des Berges du Rhône, déguster une "crêpe de minuit" à côté de la Cathédrale St Jean chez « monsieur crêpe » (connu sous le nom du Glouton) et remonter à pieds jusqu’à Fourvière parce que même si on y perd haleine, la vue en vaut la peine."

Rédigé par AdB

Publié dans #Lyon

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :